TOUTES LES RAISONS DE FAIRE GREVE le 12 SEPTEMBRE

Défendons notre modèle social !
lundi 4 septembre 2017
par  Jean-Louis Mollard
popularité : 85%

 La rentrée remet sur le devant de la scène les préoccupations d’emploi, de conditions de travail, de pouvoir d’achat, de santé, de logement, de retraite… Et les annonces et les décisions prises par le gouvernement durant l’été sont guidées par l’austérité prônée par l’Europe du Traité de Lisbonne et suivie à la lettre par Sarkozy, Hollande et maintenant Macron. On met ainsi à mal les solidarités et on s’attaque brutalement aux droits sociaux : nouvelle réduction des dépenses publiques, suppressions de contrats aidés, baisse des APL, multiplication inacceptable de mesures concernant les agents publics, sabotage du Code du travail par recours aux ordonnances.
 
La rentrée scolaire n’échappe à cette logique austéritaire : des suppressions de contrats aidés avec pour conséquence leurs missions laissées vacantes, un discours rétrograde du Ministre sur l’éducation, comme par exemple sur la lecture, des décisions précipitées qui s’appliquent à moyens constants, par redéploiement, et risquent d’accentuer les inégalités sur le territoire…Pour la FSU, il est impératif de mettre en œuvre un projet éducatif ayant pour objectif la réussite de tous les jeunes de l’école maternelle à l’enseignement supérieur. Il est pour cela urgent de conforter le service public d’éducation.
 
En ce qui concerne les ordonnances sur le Code du travail, la FSU condamne les remises en cause des droits sociaux des salariés que cette réforme génère sous couvert de flexibilité et d’adaptabilité du marché du travail. Ce n’est qu’une autre facette de la politique de casse des protections sociales. Elle s’associe à l’indignation des salariés du secteur privé en lutte pour obtenir un code du travail protecteur et des créations d’emplois de qualité. Elle participera donc aux mobilisations départementales le 12 septembre prochain car, si ces mesures ne touchent pas encore les fonctionnaires, elles nous feront apparaître comme des privilégiés dont il faudra aligner le statut. Si cet argument ne nous fait pas agir, pensons à l’avenir de nos enfants et au type de société que nous risquons de leur laisser.
 
Le gouvernement poursuit ainsi une politique libérale lourde de conséquences pour les salariés du privé comme du public ainsi que pour les retraités et remettant en cause notre modèle social.
Pour les agents de la Fonction publique, la période est particulièrement brutale : gel du point d’indice, prévision de 120 000 suppressions d’emplois (dont 70 000 dans la seule Fonction Publique Territoriale), rétablissement de la journée de carence, augmentation de la CSG sans compensation, menaces sur les augmentations de salaires , baisse des dotations aux collectivités locales.

Face à cette politique d’austérité et à cette idéologie hostile aux protections sociales inspirées par le Conseil National de la Résistance, la FSU-Drôme appelle tous les personnels de l’Éducation Nationale, actifs, retraités, titulaires, précaires, à se mobiliser, à faire grève le mardi 12 septembre 2017 et à manifester à Valence, au Champ de Mars, à 14 heures 30.


Contact

FSU Drôme


Maison des Syndicats
17 rue Bizet
26000 VALENCE


Tél : 04 75 56 83 30
Mél : fsu26@fsu.fr

Agenda

 

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois