LA FSU RENCONTRE LE CONSEIL DEPARTEMENTAL.

vendredi 26 juin 2015
par  Jean-Louis Mollard
popularité : 92%

À la demande de la FSU, la nouvelle élue chargée de l’Éducation au Conseil Départemental, nous a accordé le lundi 22 juin 2015 une audience sur des sujets que nous jugeons prioritaires et que nous avons déjà évoqués lors des deux derniers CDEN.

LA FSU, INTERLOCUTEUR INCONTOURNABLE.

Forte de sa représentativité (54% aux élections professionnelles), la FSU a rappelé son rôle et sa volonté d’être associée aux différentes décisions prises par le département.
Madame Anthoine a confirmé le principe de réunions d’information et de concertation avec les organisations syndicales, et notamment la FSU.

PREMIER DEGRÉ : DES RÉPONSES DIFFÉRÉES.

Le SNUIPP demandait le maintien des subventions pour les classes découvertes, de la gratuité pour les RPI y compris le mercredi, l’assouplissement du transport pour les élèves de CLIS ainsi que l’augmentation des moyens humains et matériels pour la MDPH.

1) Classes de découvertes : Madame Anthoine rappelle que ce type de subventions relève d’une politique volontariste et non pas des obligations du Département. Au vu des restrictions budgétaires, le Conseil départemental va devoir se recentrer sur l’obligatoire tout en ayant la volonté de maintenir ce dispositif.
En tout état de cause, l’arrêt éventuel ou la diminution des subventions serait annoncé courant octobre.

2) Gratuité des transports pour les élèves de RPI : favorable sur le principe, Madame Anthoine se déterminera après examen des budgets qui seront élaborés cet été.

3) Transports des enfants de CLIS : Madame Anthoine est favorable à l’idée que le transport des élèves de CLIS soit avancé à 15h 45 si toutes les familles en sont d’accord et après vérification de ce que permet le règlement assoupli des transports.

4) Moyens de la MDPH : à notre demande d’augmentation de moyens afin de permettre un traitement plus rapide des dossiers en hausse constante ainsi qu’un recrutement plus rapide des AVS.
Madame Anthoine se contente de nous renvoyer au CDEN de rentrée qui apportera des réponses après examen de la situation et des pistes à suivre.

SECOND DEGRÉ : DES RÉPONSES EN DEMI-TEINTE.

Le SNES demandait l’abandon de l’installation des caméras, le retour à la gratuité des transports pour tous les collégiens, le maintien des dotations et de la maintenance informatique, la poursuite de la politique culturelle, le maintien du CIO de Valence et une politique réfléchie de sectorisation.

1) Politique sécuritaire : pour le Conseil Départemental, la prévention, voire la répression le cas échéant, est fondamentale. Il envisage donc l’installation de caméras aux abords des établissements scolaires qui en feront la demande et dans les seules villes disposant d’un réseau et d’un centre de traitement des données. Le CA sera consulté.

2) Transports : ce domaine n’est plus de la compétence de l’élue chargée de l’Éducation mais a été attribué à Monsieur Morin. Pour 2015-2016, il n’y a pas de remise en cause de la gratuité des transports (qui existe partout sauf dans les nouveaux périmètres urbains). Son maintien et une éventuelle extension seront conditionnés en 2016-2017 à l’existence de budgets suffisants.

3) Dotations et maintenance informatique : le Conseil Départemental maintient le même dispositif. Les discussions se poursuivent avec le Conseil Régional pour étudier les modalités d’équipement pour les cités scolaires dépendant de la Région.
Tous les collèges devraient être câblés pour la rentrée 2016. À ce jour, trois établissements ont été retenus suite à l’appel à projet « Tablettes ». Les collèges Jaume, Berthon et Pagnol devraient donc être pourvus d’un nombre conséquent de tablettes numériques.
Les cités scolaires, actuellement écartées cette opération, peuvent y prétendre à condition de répondre à l’appel à projet et de disposer d’une borne Wifi.

4) Politique culturelle : les dispositifs existants (Cinéma, Théâtre, Chéquier Top Dép’Art, etc) sont reconduits pour 2015-2016. Pour l’avenir, comme ils ne relèvent pas des compétences obligatoires, leur maintien sera conditionné à l’existence de budgets suffisants.

5) CIO de Valence : le Conseil Départemental, attaché à cette structure qu’il finance, continuera à en assurer le fonctionnement, ce qui signifie qu’il n’y aura pas de fusion avec Romans. Le seul problème est lié au logement, surdimensionné pour le seul CIO après le départ d’autres organismes. Si la Mairie de Valence n’accepte pas de garder le CIO dans ses locaux, le Conseil Départemental recherchera une solution de relogement.

6) Sectorisation et nouveaux collèges : le Conseil Départemental renonce à la construction du collège de Mercurol et poursuivra celle de Beaumont, dont la première pierre a déjà été posée.
La priorité est donnée à la sectorisation de Romans, Valence et Montélimar car il y a urgence (ce que nous avons souligné ainsi que les risques de déstabilisation de Triboulet, Paul Valéry et Alain Borne).
La même méthode de consultation (avec syndicats, élus en CA, parents, politiques, principaux) sera reconduite à notre demande et reprendra à l’automne 2015 en vue d’une application de la nouvelle sectorisation à la rentrée 2016-2017.

EPS : DES INCERTITUDES.

Le SNEP demandait le maintien des aides à l’EPS et à l’UNSS ainsi que des assurances sur la construction des gymnases.

1) Aide transports et location installations : Madame Anthoine reconduit l’existant pour l’année scolaire 2015-2016 et essaiera de pérenniser le dispositif les années suivantes. Une étude sera faite sur les 9 collèges qui rencontrent des difficultés en raison de l’absence d’installations et pour qui la subvention de 40 euros/élève s’avère insuffisante.

2) Installations : 4 situations sont identifiées comme prioritaires :
- Beaumont où un gymnase sera construit avec priorité aux collégiens sur la plage 8h-17h.
- Saint-Donat où le Conseil Départemental est à la recherche d’un terrain.
- Chabeuil où des modalités de gestion du gymnase sont à l’étude avec la Mairie.
- Nyons où le gymnase prévu sera construit.

3) UNSS : Madame Anthoine reconduit l’existant pour l’année scolaire 2015-2016 mais ne promet rien pour les années suivantes.

La délégation FSU : Christophe Dumaillet, Jean-Louis Mollard, Yann Trillon, Marion Vidal-Marachian.


Contact

FSU Drôme


Maison des Syndicats
17 rue Bizet
26000 VALENCE


Tél : 04 75 56 83 30
Mél : fsu26@fsu.fr

Agenda

 

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois